Inauguration de la salle d’opération à Osh

En avril 2014, une délégation suisse s’est rendue à Osh afin de voir de ses yeux la nouvelle salle d’opération de la clinique Oblast. Les médecins locaux ont montré beaucoup de joie et de gratitude pour les installations hospitalières, aux équipements modernes pour les circonstances locales.

original

A Osh, dans le sud du pays, un nombre bien plus important d’enfants viennent au monde avec une malformation labio-palatine. Avec la construction de la clinique, nous poursuivons l’objectif de fournir des soins médicaux aux enfants dans leur environnement local. Autre raison, le chemin vers le nord passe par une chaîne de montagnes difficilement franchissable pour la plupart des familles.

L’inauguration des installations hospitalières a été officiellement célébrée en présence de tous les acteurs impliqués et de la direction de l’hôpital. Par la suite, les invités suisses ont également pu assister à une intervention chirurgicale et se rendre compte du travail qualifié pratiqué par les médecins. Au cours leur visite, ils ont pu rencontrer de nombreux enfants opérés par des professionnels, un signe important que notre travail porte ses fruits et donne aux jeunes un avenir meilleur.

Bichkek – L’équipe d’orthodontie au travail 
Au printemps 2014, l’équipe médicale européenne, dont une orthophoniste, a visité l’hôpital pour enfants de Bichkek. Nos experts ont été particulièrement heureux de constater que les collègues locaux disposaient désormais de l’expertise requise pour le traitement des fentes labio-palatines. Grâce à un suivi renforcé, ils sont aujourd’hui en mesure d’examiner eux-mêmes les patients, de prodiguer des conseils avisés aux parents et de procéder aux interventions appropriées. Le suivi post-opératoire est également d’une importance capitale. A l’initiative d’une orthophoniste suisse, ces connaissances ont également pu être instillées aux équipes de l’hôpital pour enfants. Un spécialiste local a été engagé et une salle de traitement intégrée au service de chirurgie maxillo-faciale a été mise en place. L’un des défis reste cependant d’optimiser les conditions de soins toujours effroyablement désolantes des dents des tout-petits. Malheureusement, notre souhait de prévention par les dentistes régionaux reste (pour l’heure) lettre morte. Cependant, on peut en principe affirmer que l’avancement du projet est essentiellement positif et que les prochaines étapes, par exemple l’agrandissement d’une salle du personnel ou l’établissement d’une connexion Internet stable, sont également lancées.

×