Projet principal

Pourquoi nous engageons-nous au Kirghizistan? Depuis la chute de l’Union soviétique, cette république d’Asie centrale dépend toujours de l’aide internationale dans sa transition vers une économie de marché. Le Kirghizistan compte parmi les pays les plus pauvres du monde, une réalité dont ses enfants sont les premières victimes. Par ailleurs, il compte aussi le plus grand nombre d’enfants naissant avec une fente palatine. Les malformations labio-palatines, comprenant la fente labiale, la fente labio-palatine et la fente labio-maxilio-palatine, constituent un groupe de malformations congénitales chez l’homme. Elles ont en commun un développement anormal de parties de la bouche pendant la phase embryonnaire. Au Kirghizistan, peuplé d’environ 5 millions d’habitants, on compte environ 250 nouveaux cas par an.

Les malformations labio-palatines, comprenant la fente labiale, la fente labio-palatine et la fente labio-maxilio-palatine, constituent un groupe de malformations congénitales chez l’homme. Elles ont en commun un développement anormal de parties de la bouche pendant la phase embryonnaire. Au Kirghizistan, peuplé d’environ 5 millions d’habitants, on compte environ 250 nouveaux cas par an.Lorsqu’une délégation du conseil de fondation s’est rendue au Kirghizistan en 2006, il était clair pour nous que nous voulions aider ces enfants. Nous avons promis à nos collègues allemands qui travaillent au Kirghizistan depuis 2003 de les aider. Avec notre promesse d’établir trois centres de traitement orthodontique et de financer la rénovation des locaux prévus à cet effet, le feu vert a été donné pour l'achèvement et l’équipement du nouveau département d’orthodontie à Bichkek.

Bichkek

original

Nous sommes présents dans la capitale kirghize depuis 1997. Nous y avons installé un centre de soins dans un hôpital pour enfants. Une équipe de médecins locaux peut ainsi opérer les personnes souffrant d'une malformation labio-palatine. Nous avons réussi à faire opérer les enfants comme en Europe à l’aide de méthodes chirurgicales modernes pendant leur première année de vie, à les faire examiner par des professionnels dans le service d’oto-rhino-laryngologie et, en cas de problèmes d’oreilles, à les faire traiter sous un microscope chirurgical. Très peu d’enfants qui ne sont plus des nourrissons doivent encore être opérés. Le service de Bichkek dispose d’une unité d’accueil des patients, de trois salles de traitement entièrement équipées, d’un laboratoire d’orthodontie et de son propre centre de radiologie. Le centre dispose ainsi désormais d’un équipement de base très solide dans ses trois spécialités, très proche des conditions européennes. Aujourd’hui, il est possible à Bichkek d’effectuer une prise en charge moderne des malformations labio-palatines.

Osh

original

Lorsque notre clinique de Bichkek a été connue dans tout le pays, deux praticiens de chirurgie maxillo-faciale sont venus du sud pour nous demander de les aider à construire un centre similaire. Le Kirghizistan est partagé en deux par une grande chaîne de montagnes. Une clinique supplémentaire dans le sud du pays permettra de soigner des patients correctement sans qu'ils ne doivent faire un long et pénible voyage. C’est avec joie et fierté que nous avons inauguré la nouvelle salle d’opération de la clinique Oblast en présence de la direction. A Osch également, notre équipe de médecins et la fondation souhaitent apporter une aide à long terme et agrandir l’hôpital petit à petit avec les instruments et l'équipement requis pour le traitement des enfants. Un premier jalon a été l’appareil de radiologie de grande taille, qui est utilisé quotidiennement depuis 2016. L’engagement du Marcel Frei, dentiste spécialiste de l’orthopédie dento-faciale en Suisse, est entièrement tourné vers la formation des jeunes dentistes locaux pour qu'ils deviennent orthodontistes. De plus, son épouse Yvonne Frei, hygiéniste dentaire, forme les assistants à l’hygiène du cabinet afin de respecter les normes élevées en la matière.  

×